12 avril, 2009

(12)- 8ème championnat africain de football U-17 en Algérie 2009…Bilan positif et quel impact sur le sport à Zéralda

Classé dans : 6- CAN (U-17)-Algérie 2009 — zeralda @ 9:42

L’organisation du championnat U-17 en Algérie fut parfaite, merci à tous et à toutes, plus particulèrement à:

MM. Issa HAYATOU, le président de la CAF, RAOURAOUA Mohamed, le président de la Fédération Algérienne de Football, HADDAJ, le président du comité d’organisation…etc,

Bravo aux sept équipes participantes (Gambie, Algérie, Burkina Faso, Malawi, Cameroun, Guinée, Zimbabwe), oui 7 équipes car la huitième, le Niger, qui se trouvait qualifié aux demi-finales et mondial, fut démasqué comme faisant jouer frauduleusement un joueur de cinq années plus âgé que la « catégorie » et disqualifié au profit du Malawi. C’était la tache noire du tournoi pour laquelle on donne carton rouge au Niger. Voir video interview n°4 du Niger http://www.wideo.fr/video/iLyROoafJRIF.html

Le bilan général de la CAF U-17 Algérie 2009

Voir toutes les videos sur:

1) http://www.wideo.fr/video/iLyROoafJytW.html

(BEZZAZ en action durant la CAF U-17 d’Alger 19mars au 2 avril 2009)

 http://www.dailymotion.com/sidimenif/1

Le 8ème championnat Africain de football des moins de 17 ans (U-17 ou cadets), organisé à Alger en Algérie du 19 mars au 02 avril 2009, fut une réussite totale en tout point de vue. L’accueil chaleureux réservé à chacune des équipes, spécialement celles qualifiées au mondial, au retour dans leur pays respectifs en dit long sur l’importance accordée à ce championnat dont personne n’en émit de réserve tellement son déroulement fut parfait.

F:\Les « Etalons » cadets accueillis à Ouagadougou par une foule en liesse.htm

Voir interview entraineur du Burkina Faso (veille de la finale) sur video 

2) http://www.wideo.fr/video/iLyROoafJLK4.html    (interview entraineur Burkinabais et équipe Burkina Faso à l’hôtel Mazafran de Zéralda la veille de la finale (le 01 avril 2009)

Les « Baby Scorpions » de la Gambie accueillis en héros à Banjul DAKAR, 5 avril (Xinhua)

Les « Baby Scorpions » de la Gambie, champions d’Afrique des nations (CAN) des moins de 17 ans (cadets), ont été accueillis en héros, samedi soir, à Banjul, à leur retour d’Alger, à bord d’un vol spécial. Des milliers de fans, qui ont accueilli les « Baby Scorpions », les ont accompagnés à pied de l’aéroport à la Place du 22 juillet à Banjul, sur une distance d’environ 20 km. A la Place du 22 juillet, des milliers d’autres fans et sympathisants, dont le président Yahya Jammeh et la plupart des membres de son cabinet, ont pris part aux réjouissances qui ont duré toute la nuit, au son des tambours et au rythme des danses, dans une ambiance bon enfant. Le clou de la cérémonie d’accueil a été l’annonce faite par le président Jammeh d’une récompense d’un montant d’un million de Dalasis (50 000 dollars US) à chacun des joueurs, ainsi qu’à tous les membres de l’encadrement. La Gambie a remporté, jeudi à Alger, la 8ème CAN U-17 de football en dominant en finale le pays hôte, l’Algérie, sur le score de 3 buts à 1. C’est le second sacre continental des cadets gambiens, après celui de 2005 à domicile.

sdc107090001.jpghayatoustade1.jpg

M.HADDADJ, le président du comité d’organisation du championnat CAF U-17 en Algérie 2009,  et MM. HAYATOU Issa et MECHERARA, le président de la Ligue Nationale deFootball au stade de Zéralda

Voir video (remise des médailles de la 3ème place) sur   http://www.wideo.fr/video/iLyROoafJyHi.html

Le mérite dans la réussite de ce 8ème Championnat africain de football U-17 en revient en premier lieu au comité d’organisation, dirigé par M.HADDADJ, le président sortant de la FAF et son équipe composée de spécialistes aguerris dans le domaine de la compétition footballistique, et en second lieu à l’encouragement et l’aide qui leur avaient été apporté par les responsables de la Confédération Africaine de Football, en la personne de son président Issa HAYATOU, et de la Fédération Algérienne de Football par son président actuel, M.RAOURAOUA Mohamed. Ces deux derniers furent par leur réconfortante omniprésence et leurs encouragements incessants, une grande source d’énergie aux joueurs participants qui se donnèrent à fond dans un fair-play exemplaire, et à leurs responsables qui veillèrent à leur inculquer un comportement où l’esprit sportif est prédominant.

Durant tout le tournoi, les matchs se terminaient toujours par des congratulations dans le sourire. MM. HAYATOU et RAOURAOUA furent au four et au moulin durant ce tournoi à qui ils prêtèrent une grande attention, digne de celle accordée généralement aux seniors, au plaisir de tous, particulièrement des jeunes footballeurs participants et du public sportif algérien en particulier et Africain en général. MM. Hachemi DJIAR et Azzeddine MIHOUBI, respectivement ministre du sport et secrétaire à la communication veillèrent à ce que tout se déroule normalement : ils participèrent aux réunions préparatoires et assistèrent à quelques matchs.

Voir Hayatou parler de l’organisation sur: http://www.wideo.fr/video/iLyROoafJiyg.html

M. Issa HAYATOU s’était déplacé maintes fois en cette occasion à ALGER pour participer à des réunions et assister directement à quelques matchs, lors de l’inauguration du tournoi à Zéralda le 19 mars 2009 (Gambie 1 Guinée 0 et Algérie 1 Cameroun 0), aux demi finales à Zéralda pour le Gambie – Malawi (4-0) et à Dar El Beida pour Algérie – Burkina Fasso (1-0), et bien sur à la finale au stade de Dar El Beida, le jeudi 02 avril 2009, entre l’ Algérie et la Gambie (1-3), une finale dans un fair-play total qui fut une vraie fête du football, comme le fut tout le tournoi dans son ensemble pour avoir été d’un bon niveau technique et susciter un engouement populaire qui surprit plus d’un, parmi ceux qui, jusqu’ici, n’accordaient pas une grande importance aux petites catégories.

M. HAYATOU n’a pas tari d’éloges à l’adresse des organisateurs Algériens de ce 8ème Championnat de football Africain des moins de 17 ans (U-17) qui laisse un bon souvenir et apprécia le niveau technique assez élevé des matchs. Il y fut même très surpris par la qualité du jeu de l’équipe Algérienne à laquelle il prédit un grand avenir en catégorie supérieure pour peu qu’elle soit prise convenablement en charge. Dans un tel cas, il pense même qu’elle sera à la hauteur de l’équipe Algérienne seniors des années 1980 à 1986 qui laissa une forte impression mondiale en coupe du monde 1982 en Espagne et dominait en Afrique. Voir vidéo sur :

M.RAOURAOUA s’est engagé à ce tout faire pour qu’il en sera ainsi en lui réservant tous les moyens nécessaires. Nous nous permettons de lui suggérer dans ce sens que les Entraîneurs IBRIR Athmane et MEDDANE Hakim, qui prouvèrent toutes leurs qualités et talent, soient reconduits, toujours dans cette catégorie des cadets (U-17), pour remplacer celle d’aujourd’hui dont la plus part de ses joueurs seront atteints par la limite d’âge dès la fin de cette saison 2008-2009. Cette belle équipe, il faut bien le souligner, avait été façonnée, dix huit mois durant, dans l’académie nationale de football qui, en fin de compte, fut une géniale idée.

Concernant cette méthode de formation des jeunes catégories par l’académie, la Côte d’ Ivoire fut un précurseur en Afrique, en la personne de Jean Marc GUILLOU, un ex. international Français qui en eut la géniale idée et fut désigné pour former une équipe qu’il suivit des années durant de la plus petite catégorie jusqu’à la victoire en finale de la coupe d’Afrique seniors. M. HAYATOU se félicite de cette bonne manière de prendre en charge la formation de joueurs d’élite nationale de football, telle qu’appliquée avec réussite (voir l’Algérie 2009) par quelques pays et souhaite qu’elle rentre dans les « mœurs » de tous les pays africains à qui il promit d’apporter son aide.

Voir déclaration de HAYATOU sur vidéo suivante : http://www.wideo.fr/video/iLyROoafJiy-.html

En renouant avec l’organisation de compétitions continentales de football masculin (la dernière en date fut la coupe d’Afrique de football seniors en 1990 – finale Algérie 1 Nigéria 0), l’ALGERIE a prouvé qu’elle maîtrise parfaitement son « sujet » au point que tous les Algériens qui avaient suivis cette belle compétition continentale réservée aux cadets, souhaitent que les responsables Algériens concernés engagent la procédure nécessaire pour l’organisation d’autres compétitions continentales, comme le U-20 ou autres.

Les stades de la CAF U-17 d’Algérie 2009

Les stades de Zéralda et Dar El Beida s’avérèrent en fin de compte exigus du fait de l’engouement suscité par l’équipe Algérienne à qui on ne donnait pas de chance au départ mais qui surprit tout le monde en gagnant des matchs tout en jouant parfaitement bien. Chaque match de l’Algérie drainait chaque jour un peu plus de supporters au point que lors de la finale le petit stade de la ville de Dar El Beida, de contenance de moins de 5000 places, fut pris d’assaut dès les premières heures de la matinée pour être pleins à craquer à 11 heures bien que le match se jouerait à 15h. Malgré tout, les habitants de Zéralda s’étaient montrés enthousiastes que leur coquette ville côtière ait été choisie pour un tel évènement qui la fera connaître au plus loin en Afrique et même dans le monde entier.

Ces stades n’ont pas été choisis du fait du hasard mais parce que, mise à part leur petite contenance en spectateurs, ils présentaient beaucoup d’autres avantages, comme leur situation géographique en banlieue d’Alger où les accès par voiture sont facilités, possèdent des parkings adéquats et sont proches des lieux de résidences des équipes : soit, l’Hôtel international Mercure à quelques centaines de mètres de l’aéroport international Houari Boumedienne pour Dar El Beida, et l’Hôtel international Safir Mazafran, en bordure de mer, pour Zéralda. N’est ce pas que c’est pour les raisons citées plus haut, Dar El Beida avait été préférée, à la dernière minute, au stade de Bologhine, de contenance de 15000 spectateurs, qui était choisi initialement, parce qu’il se trouve au centre de la ville d’Alger dans un quartier populaire dépourvu de certaines commodités (absence de parking de proximité pour les officiels, entre autres… ) et qu’on pensait que ce stade était trop grand pour une catégorie de jeunes à qui le public n’y accorderait pas d’importance mais finalement quel tort ?

C’est vrai que l’Algérie n’a jamais possédé une équipe de la catégorie cadette compétitive à l’échelle Africaine ; si cette fois-ci elle se trouvait à ce stade de la phase finale c’est parce qu’elle fut qualifiée d’office en qualité de pays organisateur du 8ème championnat africain de football U-17. On pensait qu’elle allait faire piètre figure et qu’elle ne suscitera aucun intérêt chez le public Algérien, d’où le choix de stades de petite contenance. MEDDANE Hakim, le co-entraîneur de l’Algérie U-17, le reconnaissait lui-même au début de la compétition lorsqu’il avait ce constat. Finalement, les calculs s’avérèrent faux. Le public est venu en masse dès le premier jour de la compétition pour le plaisir de découvrir avant tout cette jeune équipe qui allait représenter pour la première fois l’emblème de l’Algérie dans une compétition continentale.

 Et ce fut la totale surprise de découvrir dès le premier match contre le Cameroun, une fantastique équipe Algérienne au tempérament de gagneur, qui impressionna en fin de compte tout le monde par sa technique, et pour laquelle ce stade de Zéralda et celui de Dar El Beida en demi finale et final s’avérèrent par la suite trop exigu. On aurait dû prévoir dès le début des stades plus grands, du genre du 20 août aux Ruisseaux (Belouizdad), pour les matchs de l’équipe Algérienne et pour la finale. Les co-entraîneurs de l’Algérie U-17, MM. MEDDANE Hakim et IBRIR Athmane ont formé dans l’académie des équipes nationales une séduisante et efficace équipe… Bravo et merci !

APPEL à

 MM DJIAR, le ministre Algérien du sport, RAOURAOU Mohamed, le président de la FAF, MIHOUBI Azzeddine, le secrétaire d’Etat à la communication, à Mme la « Wali » déléguée de Zéralda, à M. MOUHIB, le président de l’APC de Zéralda … …

 pour un grand stade à Zéralda

Vous y étiez ensemble à Zéralda et constaté que ..

Le 8ème championnat africain de football U-17 (cadets), organisé à Alger du 19 mars au 02 avril 2009, fut une réussite totale dans tous les domaines et suscita à Zéralda un engouement populaire sans précédent dans une folle ambiance de fête que seul le sport sait en créer. Il fit mettre en avant la notoriété de notre coquette ville de Zéralda, notre bien aimée ville touristique du futur, la plus importante et la plus riche d’Algérie dans quelques temps. Zéralda possède au plan sportif, le « foncier » nécessaire pour que son stade soit agrandi et même que tout son complexe soit réaménagé pour en faire « sortir » une grande salle omnisport moderne du type de celle d’EL BIAR, dotée de salles pour le Tennis de Table, les arts martiaux, et accompagnée de terrains modernes de sport collectif (volley-ball, Basket-ball, Handball …) et de cours de tennis et surtout une PISCINE …

zeraldavsageneral1.jpgedimco1.jpg

Vu l’importance du développement urbanistique et touristique de Zéralda, les besoins en infrastructures sportives seront encore plus conséquents d’ici peu de temps. Alors, ce n’est pas trop vous en demander si on vous dit qu’ un autre complexe sportif, avec un grand stade avec piste d’athlétisme ( le stade actuel de Zéralda n’en possède pas bien qu’il en existe de nombreux amateurs de footing et courses à pied), ne serait pas de trop à Zéralda dans son importante agglomération de SIDI MENIF (à 2 kilomètres) dont la population actuelle dépasse de loin les vingt mille habitants et est appelée à en recevoir d’avantage eu égards à son choix comme lieu d’implantation des grands projets d’urbanisation de Zéralda : le méga projet touristique sur la bande littorale, séparée de Sidi Menif par l’autoroute Alger-Tipaza, prévoit à lui seul 20.000 lits, soit 20.000 habitants qui nécessiteront d’être pris en charge par des milliers de travailleurs.

3 avril, 2009

(11)-Finale 8 ème Championnat Africain de Football U-17 (cadets) – Gambie 3 Algérie 1 … et le Gabarit fit la différence

Classé dans : 6- CAN (U-17)-Algérie 2009 — zeralda @ 10:43

 Finale 2009, football CAF U-17,  au stade de Dar El Beida (Alger) 

ALGERIE 1 GAMBIE 3

finale1.jpg10450915ffulllndgam3.jpg

article3371u1704042002alg1gam3.jpg

1-Le « grand » capitaine Gambien recevant la coupe des mains de M.DJIAR, le ministre Algérien des sports, en présence de Issa HAYATOU, le président de la CAF.  2- Raouraoua récompensant les Algériens en tant que vice-champions.

Le Fair-play

Le Fair-play fut aussi à l’honneur durant cette finale et tout le tournoi, bravo aux organisateurs! Voir grand respect de l’hymne de la Gambie, applausdissements, et avis sur vidéo dailymotion (tapez sidimenif dans google sur dailymotion)

La morphologie des joueurs

 Les joueurs de la Gambie dépassaient en moyenne les joueurs Algériens d’une tête et un cou… ce qui fit une différence de taille. Malgré tout la Gambie méritait sa coupe et l’Algérie ne déméritait pas pour autant. Bravo aux deux équipes et Félicitation à la Gambie! 

algeriegambiefinale.jpgarticle3212u17260320092.jpg

Le « petit » meneur de jeu Algérien, le technicien BEZZAZ, se démena comme un forcené mais ne put rivaliser  devant des Gambiens à la taille très « au dessus » de la catégorie.

10452655ffullprt.jpg

Quelle différence de taille par le gabarit !

__________________________________________________________________________________________

 La Tricherie

CAN-U 17 : 6 équipes sur 8 auraient triché sur leur âge

Publié le : 04-04-2009 : 01 h 18 sur le buteur

http://www.lebuteur.com/actualite-flash/can-u-17-6-equipes-sur-8-auraient-triche-sur-leur-age

Même s’il n’y a que le Niger qui a été disqualifié au premier tour au profit du Malawi, nous avons appris de sources sûres que pas moins de six sélections possèdent au sein de leur effectif des joueurs qui dépassent largement l’âge requis, à savoir 17 ans. Il n’y a que l’Algérie et le Zimbabwe qui ont fait joué des joueurs de 17 ans ou moins. Malheureusement, les contrôles prévus pour démasquer les tricheurs ne commenceront pas avant la prochaine compétition de la catégorie prévue en octobre au Nigeria. Selon nos informations, les trois équipes qualifiées en Coupe du monde avec l’Algérie vont chambouler tout leur effectif parce qu’avec la FIFA, ça ne rigole pas.

_______________________________________________________________

Les buts de la finale à voir vidéos sur:

1er mi-temps:

http://www.dailymotion.com/relevance/search/sidimenif/video/x8uwbi_football-caf-u17-algerie-1-gambie-3_sport

2ème mi-temps

http://www.dailymotion.com/sidimenif/video/14894343

  ARTICLES DE JOURNAUX SUR LE 8ème Championnat CAF U-17 

 Finale Football CAF U-17

 Les Scorpions mordent les Fennecs

02-04-2009  

La Gambie a remporté la 8e coupe d’Afrique des nations des cadets en s’imposant par 3 buts à 1 face à la formation de l’Algérie. Il inscrit pour la 2e fois après son sacre en 2005, son nom au palmarès des détenteurs de ce trophée. C’est grâce surtout à un duel physique à son avantage que les Scorpions gambiens se sont imposés.

Gambie-Algérie, l’affiche était très belle pour qui a suivi le parcours de ces deux équipes dans cette coupe d’Afrique des nations des cadets. Les Scorpions gambiens abordaient cet ultime combat fort de leur victoire face à l’adversaire du jour en match de pool (2-0) et aussi leurs potentiels offensif (8 buts marqués en 4 rencontres) et défensif qui n’avait concédé aucun but jusque là. A cela, s’ajoute le gabarit impressionnant de cet onze qui ravage tout sur son passage. L’opposé, l’Algérie très technique devait compter sur l’accélération de Nadir Bendahmane et le petit Abdelhakim Bezzaz. 

Les choses vont aller très vite dans cette finale car dès la 7e minute, l’attaquant gambien, Bojang Ebrima, ouvrait le score par une tête plongeante, en plein cœur de la défense algérienne. Le pays hôte du tournoi n’arrive pas à imposer son jeu de passe ; bien au contraire, il est acculé par les colosses gambiens, qui, eux, ne lâchent rien. Ils vont d’ailleurs doubler la mise quelques instants plutard. Sur une longue transversale du portier des Scorpions, Mussa Camara, le ballon survole toute la défense algérienne. A la retombée, Alassana Camara déborde et frappe. 2 à 0 pour la Gambie.

La première véritable action des Fennecs n’est intervenue qu’à la 40e minute, où leur buteur maison et sociétaire de Nancy Loraine en France, Bendahmane, manque son coup de tête. Mais ils vont obtenir la réduction du score sur penalty. Abdelhakim Bezzaz est retenu dans la surface, par le gardien gambien, l’arbitre malien, Moussa Karambé siffle le penalty. Il sera transformé par Nadir Bendahmane (2-1).

Voyant la poussée Algérienne de revenir au score, Ebrima Bojang rate carrément la balle de break. L’on se disait que le score allé resté tel mais les Gambiens en voulaient encore, et à 5 minutes de la fin, Ebrima sert idéalement Alassana Camara qui n’avait qu’à marquer dans le but vide. Le portier Abdennour Merzouki étant battu (3-1).

La Gambie s’impose logiquement devant une formation algérienne qui n’a pas pour autant démérité si ce n’est son impuissance face au défi physique de l’adversaire. Son gardien, Mussa Camara enlève au passage le trophée du meilleur goal keeper.

 

CAF Football U-17 Algerie 2009: Statistiques

02-04-2009

Classement des buteurs

5 buts: Bojang Ebrima (Gambie)

4 buts: Nadir Bendahmane (Algérie), Jérôme Ouiya (Burkina Faso)

3 buts: Camara Alasana (Gambie), 

2 buts: Issouf Zoungrana (Burkina Faso), Nyang Pateh (Gambie), Robin Ngalande (Malawi)

1 but: Sango Y.Alassane, Sylvain Wendkouni Kabre, Abdoul Aziz Konseiga, Adama Vabao (Burkina Faso), Ceesay Dawda, Saihou Gassama (Gambie), Luke Milanzi, Akimu Phiri, Andy Simukonda (Malawi),

Buts marqués

12 buts: Gambie

10 buts: Burkina Faso

5 buts: Malawi 

3 buts: Algérie

0 but: Cameroun, Guinée, Zimbabwe

Buts encaissés

1 but: Burkina Faso, Gambie

2 buts: Guinée

3 buts: Cameroun   

5 buts: Algérie

10 buts: Malawi

11 buts: Zimbabwe

Cartons jaunes

2: Cameroun, Guinée

5: Gambie

6: Zimbabwe

7: Burkina Faso

8: Malawi

11: Algérie

Cartons rouges

1: Cameroun  

Classement final

1. Gambie

2. Algérie

3. Burkina Faso

4. Malawi

5. Guinée

6. Cameroun

7. Zimbabwe

Disqualifié, le Niger est non classé

CAN U 17 (finale) : Algérie 1-Gambie 3

PUBLIE LE : 04-04-2009 | 00:34 | PAR T. Che dans le buteur

Stade : Dar El Beïda
Affluence : record
Arbitres : Karembe (Mali), Bouende (Congo), Yanoussa (Cameroun)
Avertissement :Bendahmane (43’) (ALG) ; Abdou (51’) (Gambie)
Buts : Ebrima (8’), Camara (23’ et 85’) (Gambie) ; Bendahmane (42’ sp) (ALG)

ALGÉRIE :
Merzouki, Cheheima, Belkadi, Cherchar, Bekakchi, Ferkous, Bezzaz, Boughoula (Khellifi 70’), Aït Ferguène, Ziane, Bendahmane.
Entraîneurs : Ibrir et Meddane

GAMBIE :
Musa, Dawda (Abdoulie 82’), Samateh, Pateh, Baboucar, Saihou, Alasana Camara (Jatta 88’), Jobe, Colley, Ebrima, Abdou
Entraîneur : Siagi

La bande à Ibrir, au terme d’un match héroïque livré avant-hier face à cette coriace et impressionnante équipe gambienne, n’a pu rééditer l’exploit de la demi-finale pour décrocher le sacre tant convoité. Et pourtant, ce n’est pas le courage et l’envie qui ont manqué à Bekakchi et les siens qui se sont battus comme des lions sur le terrain. Mais il faut reconnaître la supériorité de la Gambie qui a fait honneur à son statut de favori. D’ailleurs dès le coup d’envoi, les Africains ont voulu prendre la mesure d’une formation algérienne tétanisée par l’enjeu de cette affiche. Ainsi, les protégés de Siagi vont jeter un coup de froid sur le stade de Dar El Beïda, en ouvrant la marque dès la 8’ de jeu d’une jolie tête plongeante de l’incontournable Ebrima. Le ton était donné par des Gambiens déterminés à faire la différence en première mi-temps. L’infortuné Merzouki va connaître une nouvelle désillusion en encaissant un second but à la 23’ signé Camara d’un tir croisé décoché des 18 m qui ne lui laissa aucune chance. A ce moment-là, on craignait le pire pour les petits Fennecs qui vont montrer du caractère en ne baissant pas les bras. A force de pousser, les Verts parviendront à transpercer la muraille gambienne grâce à Monsieur un but par match, Nadir Bendahmane. Ce dernier a bénéficié d’un penalty à la 42’, suite à une faute commise par le keeper de la Gambie sur Bezzaz. Un coup de pied de réparation qui sera transformé avec brio par le joueur de Cannes. Une réduction du score qui va redonner espoir aux Verts et au nombreux public venu les soutenir. C’est avec cette détermination de revenir au tableau d’affichage que les partenaires de Cherchar attaqueront la seconde mi-temps. Mais en face, il y avait une équipe gambienne au talent immense composée d’éléments au gabarit impressionnant qui finiront par ôter tout espoir aux Algériens qui encaisseront un but assassin à la 85’ signé Camara lequel profita d’une passe sur un plateau d’argent d’Ebrima pour sceller définitivement le sort de cette finale. Même si les Verts n’ont pu décrocher le sacre, il faut rendre un vibrant hommage à cette bande de copains qui a réussi, en l’espace de cinq matches, à provoquer un engouement sans précédent, surtout pour une équipe nationale des U17 ans. A présent, place au Mondial qui se jouera le 24 octobre prochain au Nigeria au cours duquel les Algériens auront à cœur de faire bonne figure et d’honorer ainsi leur statut de vice-champions d’Afrique.
T. Che

Cherchar  : «La Gambie nous a asphyxiés  physiquement»
Auteur d’un match plein, Mohamed Cherchar, l’arrière central algérien, a été sans conteste l’un des meilleurs éléments de son équipe lors de la finale. «Aujourd’hui, nous avons été asphyxiés physiquement par la Gambie qui possède des joueurs au gabarit très impressionnants. Malgré cela, on a tout tenté, mais en vain.»

Ait Ferguene  : «Après mon frère, je voulais ramener un second trophée chez moi»
Souffrant du dos depuis le second match de la poule, Nabil Aït Ferguène, pour disputer la finale contre la Gambie, a dû prendre des anti-inflammatoires. Bien que diminué physiquement, l’enfant du Ruisseau, qui n’est autre que le frère de Mouloud qui avait remporté la Coupe d’Algérie avec les juniors de l’OMR il y a de cela cinq ans, a été excellent durant toute la partie. «Je me souviens lorsque mon frère Mouloud, qui était gardien de but des juniors de l’OMR, avait remporté la Coupe d’Algérie. Je voulais ramener un second trophée à la maison. Malheureusement, il y a eu cette équipe de Gambie qui nous a privés de remporter le titre chez nous. Malgré cette défaite, il ne faut pas faire la fine bouche, car atteindre la finale est déjà un exploit», nous confia Nabil.
T. Che

Bendahmane  : «J’aurais aimé ne pas  marquer et gagner la Coupe d’Afrique»
Une nouvelle fois, le goléador des Verts, Nadir Bendahmane, a fait honneur à son statut de Monsieur un but par match en inscrivant l’unique banderille de son équipe portant ainsi son total à 4 unités. Une performance qui permet au joueur de l’AS Cannes de terminer deuxième meilleur buteur de la compétition juste derrière le centre avant Gambien Ebrima Bojang (Gambie), Camara (Gambie) et Ouiya (Burkina-faso). A la fin du match, Bendahmane ne pouvait contenir ses larmes, déçu d’être passé si près du but. «On a tout donné pour essayér de remporter cette CAN. J’aurais aimé ne pas marquer et brandir le trophée. Même si on ne peut qu’être fier de ce que nous avons accompli aujourd’hui, car personne ne nous attendait à ce stade de la compétition, nous sommes déçus de ne pas avoir décroché le sacre chez nous devons un merveilleux public qui nous a soutenus durant toute l’épreuve», nous confia Bendahmane, l’unique buteur des Verts.

  • Il a inscrit le seul penalty de l’épreuve
    Il aura fallu attendre la finale de la CAN pour voir une équipe bénéficier d’un penalty. C’est Bendahmane qui a inscrit l’unique coup de pied de réparation de cette épreuve, c’était avant-hier face à la Gambie.
    T. Che

Ibrir : «À ce niveau, nous avons payé  nos erreurs cash»
Malgré la déception et le goût amer de la défaite, l’entraîneur des verts, Othmane Ibrir, s’est montré disponible pour répondre à nos sollicitations. «Je tiens avant toute chose à féliciter mes joueurs qui ont tout donné pour essayer de décrocher le sacre. Malheureusement à ce niveau de la compétition contre une équipe comme la Gambie, nous avons payé nos erreurs cash. Habituellement, notre force résidait dans notre organisation défensive. Cette fois-ci, nous avons laissé des espaces aux Gambiens qui ont su les exploiter. Malgré le fait d’avoir était menés au score, on s’est battus jusqu’à l’ultime seconde de la partie. Cela prouve que notre équipe à du caractère», dira Ibrir

  • «Nous avons été battus par  des joueurs nettement plus  âgés que nous»
    A propos du gabarit impressionnant des Gambiens qui ont imposé durant cette partie leur jeu athlétique, Ibrir nous dira sur un ton suspicieux : «On savait qu’en face de nous, il y avait une équipe très athlétique difficile à manier. Mais je peux vous dire qu’aujourd’hui face à nous, il y avait des joueurs qui étaient nettement plus âgés que nous. Les joueurs de la Gambie ont trois ou quatre ans plus que nous», nous confia le coach des Verts.
  • «Au Mondial, on sera sûrs de jouer face à des équipes comme nous»
    «Après cette finale, nous allons visionner le mach afin de retenir les leçons de nos erreurs, car la formation va continuer pour nos jeunes qui auront d’autres challenges à relever. Nous allons préparer comme il se doit le Mondial du Nigeria qui se profile à l’horizon. Je promets aux Algériens que nous allons faire bonne figure, car lors de cette Coupe du monde, contrairement à la Coupe d’Afrique, nous serons face à des équipes des -17 ans», a-t-il conclu.
    T. Che

Le stade de Dar El Beïda pris d’assaut…
Face à l’exiguïté du stade de Dar El Beïda, les supporters ont pris d’assaut l’enceinte, quatre heures avant le coup d’envoi, afin de s’assurer une place dans les tribunes. Ainsi, dès onze heures du matin, le stade affichait complet, alors qu’il restait des milliers de fans aux alentousr du stade. Devant cette situation, les responsables du stade ont dû ouvrir la deuxième tribune qui était réservée aux délégations étrangères afin de satisfaire tout le monde. C’est donc dans un stade archi comble et dans une ambiance de folie que les 22 acteurs ont disputé cette finale qui aura tenu toutes ses promesses.

  • … les villas et les immeubles aussi
    Pour ceux qui n’ont pas pu accéder au stade, ils ont trouvé la parade en prenant place dans les terrasses et balcons des immeubles et des villas qui surplombent le stade.

Ferkous, l’homme du match
Le demi-défensif des Verts, Houssem Eddine Ferkous, a été époustouflant avant-hier, au point de séduire le coach égyptien de la Gambie, Tarek Siagi, lequel a été très impressionné par les qualités du joueur auquel il prédit un très bel avenir. Concernant cette finale perdue, Ferkous nous confia : «On est tous déçus de ne pas avoir pu offrir cette coupe aux Algériens. On l’a voulait tellement, mais malheureusement face à nous, il y avait une équipe de la Gambie très impressionnante. A présent, nous devons tirer les leçons de cette défaite pour aller de l’avant, car nous avons un Mondial à disputer au mois d’octobre prochain.»

Issa Hayatou a assisté  à la finale
Juste avant le coup d’envoi, le président de la CAF, Issa Hayatou, a pris place dans la tribune d’honneur du stade de Dar El Beïda. Le premier responsable du football africain a quitté ladite tribune à la fin du match afin de remettre le trophée à la Gambie vainqueur de cette CAN 2009.

Saâdane taquiné
Présent dans les travées du stade pour soutenir les petits Fennecs, le sélectionneur national, Rabah Saâdane, a été taquiné par les supporters qui ont chanté à l’unisson au moment ou Meddane allait recevoir sa médaille d’argent : «Hada Meddane, machi Saâdane».

Une minute de silence avant le coup d’envoi
Juste avant le coup d’envoi de la finale, une minute de silence a été observée au stade de Dar El Beïda à la mémoire des 19 victimes du stade Félix Bouani de Cote d’Ivoire.

Plusieurs personnalités  présentes
Pour cette finale historique, plusieurs personnalités sportives et politiques ont tenu à être présentes pour assister au match. C’est ainsi qu’on a, entre autres, aperçu Fergani, Tasfaout, Ifticen, Laroum et Oughlis.

L’équipe du Burkina dans  les tribunes
La formation du Burkina Faso, qui a décroché, la veille, la troisième place de cette CAN contre la Malawi, était présente dans les tribunes pour assister au sacre des Gambiens.
T. Che

Tarek Siagi : «La Gambie mérite son sacre»
L’entraîneur égyptien de la Gambie, Tarik Siagi, était très content à l’issue de la finale jouée jeudi dernier face à l’Algérie au stade de Dar El Beïda. Son équipe a remportée la 8e édition de la Coupe d’Afrique des moins de 17ans. «Je m’attendais à ce que cette finale soit serrée et très disputée, mais mon équipe n’a trouvé aucune peine pour battre l’équipe d’Algérie aujourd’hui. On a fourni une belle prestation et on était supérieurs sur tous les plans», nous a déclaré Siagi. Et d’ajouter : «Mon équipe a montré une grand régularité dans cette compétition. On était bons du début à la fin, ce qui m’amène à dire que ce sacre est amplement mérité pour la Gambie. Un pays pas grand, mais qui a un avenir prometteur avec cette équipe.»

  • «J’ai été séduit par Cherchar, Ferkous et Aït Ferguène»
    Invité à donner son avis sur l’équipe d’Algérie des moins de 17 ans, Siagi a déclaré qu’il était séduit par trois joueurs : «L’Algérie possède une bonne équipe et je suis sûr qu’elle fera mal à l’avenir. Il faudra qu’elle travaille d’avantage, surtout le côté physique. Dans le match d’aujourd’hui, j’ai été séduit par les qualités du numéro 6 (Ferkous), du numéro 15 (Aït Ferguène) et du numéro 4 (Cherchar) qui étaient au-dessus du lot. Le numéro 4 se défend bien et est très athlétique, ce qui a son avantage pour un défenseur.»
  • «Mon équipe n’est pas fraudée»
    Dans un autre registre, l’entraîneur de la Gambie s’est défendu concernant les suspicions sur la moyenne d’âge de son équipe qui a des joueurs au gabarit imposant par rapport aux joueurs des autres équipes ayant pris part à ce tournoi : «Je crois que mes joueurs ont tous passé des tests FIFA pour définir l’age exact de chaque joueur. Déjà, la technique du bracelet révèle la date de naissance avec le jour et l’année. A partir de là, je pense qu’il n’y a aucun doute possible. Mon équipe n’est pas fraudée.»
    S. M.

Championne d’Afrique  pour la deuxième fois
Les Scorpions de la Gambie ont remporté leur deuxième titre continental après leur victoire en finale (3-1) face à l’Algérie jeudi dernier. Les Gambiens ont déjà gagné cette Coupe d’Afrique dans la même catégorie des U17 en 2005 en Gambie après une finale victorieuse au Ghana (1-0).

Le trophée du fair-play  à la Gambie
Le président de la CAF a remis, en plus du trophée de l’épreuve, la distinction du fair-play, un autre trophée, à la Gambie hier à l’issue de la finale Algérie-Gambie au stade de Zéralda. La Gambie s’est hissée en tête de ce classement pour être l’équipe qui reçu le moins de cartons pendant ce tournoi avec en sus zéro carton rouge. Vainqueur de l’épreuve, un de ses attaquants finit meilleur buteur et elle s’adjuge le trophée du fair-play, la Gambie aura tout raflé dans ce tournoi.

Bojang, meilleur buteur du tournoi
Le numéro 16 des Scorpions de la Gambie, Ebrima Bojang, a inscrit face à l’Algérie jeudi en finale son cinquième but depuis le début de ce tournoi, ce qui le catapulte droit à la première loge du classement des buteurs. L’Algérien Nadir Bendahmane arrive juste derrière avec quatre réalisations à son actif.

  • «Je suis fier de terminer meilleur buteur du tournoi»
    Le redoutable attaquant de la Gambie, Ebrima Bojang, était doublement content au coup de sifflet final jeudi dernier face à l’Algérie. Non seulement il s’est adjugé le titre de champion d’Afrique des U17, mais, cerise sur le gâteau, il également a fini meilleur buteur du tournoi.
    «Je suis très content et fier à la fois. On est les champions d’Afrique et au niveau personnel je termine premier au classement des buteurs avec cinq buts à mon actif. J’espère que je marquerai autant de buts sinon plus une fois au Mondial.»
    S .M.

Omar Colley  (défenseur de la Gambie) : «On a prouvé notre supériorité sur l’Algérie»

  • Vos impressions sur le sacre arraché par votre équipe aux dépens de l’Algérie ?
    Je pense qu’on a fourni une belle prestation aujourd’hui. Notre premier but a chamboulé les cartes de notre adversaire car il est intervenu très tôt dans le match. On a pu ajouter un deuxième dans les vingt premières minutes du match, ce qui a fait qu’on a cueilli notre adversaire à froid.
  • Ne pensez-vous pas que si vous n’avez pas marquez ces deux buts tôt, l’Algérie aurait pu l’emporter au final ?
    Non, je ne crois pas, on était plus concentrés et plus motivés qu’eux. Le fait de gagner tous nos matchs dans cette compétition nous a stimulés et poussés à nous transcender lors de cette final pour remporter la Coupe d’Afrique des moins de 17 ans pour la deuxième fois consécutive. Ce qui est énorme pour un pays comme la Gambie.
  • Vous avez battu deux fois l’équipe d’Algérie ; un commentaire ?
    Exactement, on a prouvé notre suprématie sur l’équipe d’Algérie. On les a battus une première fois au premier tour et cette fois en finale. Cela dit, je pense la victoire d’aujourd’hui montre qu’on est les plus forts dans ce tournoi. Au premier tour, lorsque on a battu l’Algérie, tout le monde disait qu’on a battu la deuxième.
  • Comment voyez-vous l’avenir de la Gambie, surtout qu’elle part au Mondial ?
    On se préparera comme il se doit pour le Mondial qui aura lieu au Nigeria. On est désor
    mais les champions d’Afrique en titre, donc on doit être à la hauteur de ce titre et représenter dignement le continent africain avec l’Algérie, le Burkina et le Malawi bien sûr.
    Entretien réalisé par
    Sofiane Mehenni

La CAN 2009 par les chiffres

- Meilleure attaque : La Gambie 10 buts inscrits
- Meilleure défense : La Gambie et le Burkina Faso avec 1 but encaissé
- Meilleurs buteurs : Ebrima Bojang 5 buts inscrits
- Un seul joueur expulsé : Thierry Onana (Cameroun)
- Un seul penalty sifflé : pour l’Algérie contre la Gambie
- Nombre de buts inscrits : 34 en 16 matches
T. Che

Chiffres et statistiques  des précédentes éditions :
Edition Année Vainqueur Finaliste Score
Mali 1995 Ghana Nigeria 3-1ap
Botswana 1997 Egypte Mali 1-0
Guinée 1999 Ghana Burkina-faso 3-1
Seychelles 2001 Nigeria Burkina-faso 3-0
Swaziland 2003 Cameroun SierraLeone 1-0ap
Gambie 2005 Gambie Ghana 1-0
Togo 2007 Nigeria Togo 1-0ap

Nombre de buts  par édition
1995 : Mali : 50 buts
1997 : Botswana : 46 buts
1999 : Guinée : 39 buts
2001 : Seychelles : 51 buts
2003 : Swaziland : 44 buts
2005 : Gambie : 48 buts
2007 : Togo : 49 buts

De la CAN aux… études
La bande à Ibrir devra reprendre sa scolarité à partir de ce mardi. C’est donc un autre challenge qui attend Bekakchi et consorts.

L’édition de l’Algérie, la moins prolifique  en buts
Avec 34 buts inscrits en 16 matches, la CAN 2009 en Algérie a été la moins prolifique en termes de buts depuis le début de l’épreuve 1995. Le record est de 51 buts réaisé lors de l’édition 2001 aux Iles Seychelles.
 

Compte-rendu: Gambia 3-1 Algerie

                 GAMBIA

ALGERIA

Gambia

Scorers: 16-Ebrima Bojang (7 min, 85 min), 10-Alasana Camara (22 min)

Cautions:1-Musa Camara (42 min), 17-Abdou Njie (52 min)

Substituions

Out In

Algeria

Scorer: 11-Bendahmane Nadir (43 min)

Cautions: 11-Bendahmane Nadir (43 min)

Substitutions

Out In

29 mars, 2009

(10)- ALGERIE – GAMBIE… c’est l’affiche de la finale à Zéralda du 8ème championnat africain de football U-17

Classé dans : 6- CAN (U-17)-Algérie 2009 — zeralda @ 18:56

1238348942b.jpg1238341820b.jpg

BRAVISSIMO ALGERIE U-17 et MERCI !

La Sélection nationale Algérienne des U-17  a décroché  le billet qualificatif pour la finale du 8ème championnat d’Afrique des Nations, en battant dans la seconde  demi- finales, disputée dimanche à Dar El Beida, le Burkina Faso par 1/0. Le but a été inscrit par Bendahmane à  la 40′.

algerieburkinabezzazenaction.jpg1238348901b.jpg

L’Algérie rencontrera, en finale, le 2 avril prochain, à Zéralda    La Gambie qu’elle avait déjà affronté dans le match de poule. Les  Gambiens avaient remporté la partie par 2/0.

La Gambie s’est qualifiée en finale du 8ème championnat d’Afrique des Nations U-17 après sa victoire par 4/0 sur le Malawi en demi –finale, dimanche au stade de Zéralda. A la mi-temps, le score était de  2/0.

Le Malawi a été repêché samedi à la suite de la disqualification du Niger pour fraude sur l’âge d’un joueur.

La Gambie se qualifie en finale

gamabiemalawi.jpggambie4malawi0.jpg

Dimanche 29  mars 

La sélection nationale de Gambie des moins de 17 ans s’est qualifiée pour la finale de la 8e édition du Championnat d’Afrique des nations CAN -2009 (U-17) de football après sa victoire contre le Malawi (4-0), mi-temps (2-0) en demi finale disputée dimanche à Zéralda (Alger).

Les buts de la rencontre ont été inscrits par : Pateh Nyang (2′), Alasana Camara (18′), Ebrima Bojang (53′) et Saihou Gassama (79′).

La Finale C.A.F U-17 2009 à Dar El Beida 

 Stade de Dar El Beida contre stade de Zéralda, l’autre match 

  sdc10704.jpgsdc10703.jpg Initialement la finale avait été prévue dans ce même stade de Dar El Beida qui abritait le groupe B composé des équipes de Burkina Faso, Guinée, Malawi et Zimbabwe avant d’opter officiellement pour le stade de Zéralda pour des raisons, dit on, techniques, et ce, dès la qualification de l’Algérie aux demi finales et au mondial à l’issue de sa seconde victoire acquise face au Niger. Le staff et les joueurs de l’équipe Algérienne qui évoluait dans ce dernier stade en compagnie des équipes du Cameroun, Niger et Gambie n’en demandaient pas tant.  Les entraîneurs et joueurs Algériens qui considéraient ce stade de Zéralda comme leur lieu fétiche appréhendaient de jouer ailleurs, soit au stade de Dar El Beida. Les entraîneurs Algériens en disaient :

  Athmane IBRIR, disait : « Nous nous sommes préparés à Zéralda, nos joueurs se sentent à l’aise dans cette enceinte, d’où la nécessité de tout faire pour disputer notre demi-finale à Zéralda, c’est l’enjeu du match qu’on disputera contre
la Gambie
». 

MEDDANE Hakim disait aussi : Le match de la Gambie, comment se présente-t-il? Ce troisième et dernier match de notre groupe, on va le disputer le plus sérieusement possible. On a envie de le gagner pour rester à Zéralda, car on a nos repères dans ce stade. On s’est également habitués à cette ville Plus de peur que de mal, l’Algérie U-17 joua sa demi finale au stade de Dar El Beida, et finalement étala toute sa classe pour dominer et éliminer l’un des plus grands favori, en l’occurrence le Burkina Faso. Avec l’Algérie en finale, parmi toutes les autres considérations favorables à Zéralda (meilleure situation en bande littoral, parking, proximité de l’hôtel, meilleur accès en voiture…),  les responsables de
la C.A.F et de
la F.A.F furent obligés d’opter sélectivement pour le stade dont la tribune est plus grande, c’est-à-dire pouvant en contenir le plus de monde car il y en aura foule. 
Zéralda, qui présentait les meilleurs atouts de son coté, perd finalement son « match » au profit de Dar El Beida parce que le stade de cette dernière possède une tribune un peu plus grande ; c’est malheureux pour les Zéraldéens qui étaient enchantés de recevoir chez eux la finale … Dire que le stade de Zéralda attendait depuis longtemps d’être agrandi (le projet de deuxième tribune existait), autant que tout le complexe sportif qui nécessite une nouvelle étude pour un total réaménagement de ses infrastructures (salle omnisport plus moderne avec des espaces adéquats pour les arts martiaux, tennis de table…) et aménagements de terrains de sport-co en plein air plus modernes, ainsi qu’une piscine, des cours de tennis…   


28 mars, 2009

(09) – Algérie 20009-8 ème championnat d’Afrique de Football U-17 – le carré d’AS (Algérie, Guinée, Burkina Faso, Niger)

Classé dans : 6- CAN (U-17)-Algérie 2009 — zeralda @ 11:38

VOIR VIDEOS BURKINA FASO et NIGER U-17 Zeralda ALGERIE sur

 http://www.dailymotion.com/sidimenif/1

sdc10521.jpgsdc10523.jpg

Stade de Zéralda le jeudi 26 mars 2009 (Burkina Faso 1 Niger 0)

sdc10575.jpgsdc10587.jpg

L’interview de Coulibaly (n°4) du Burkina Faso à la fin du match

sdc10556.jpgsdc10559.jpg

sdc10574.jpgsdc10580.jpg

Les Benjamins de Zéralda (Algérie)… la relève de demain

sdc10560.jpgsdc10569.jpg

Les jeunes enfants sont aussi très à l’aise durant ce 8ème championnat Africain U-17 de tout fair play à Zéralda et Dar El Beida (ALGERIE) 

sdc10557.jpgsdc10561.jpg

 

 

23 mars, 2009

(08)- Football,qualification historique à Zéralda de l’Algérie U17 au mondial 2009

Classé dans : 6- CAN (U-17)-Algérie 2009 — zeralda @ 16:14

8 ème Championnat Africain de football des moins de 17 ans (U-17) se déroulant à Alger aux stades de Zéralda et Dar El Beidha du 19 mars au 03 avril 2009.

l’ Algérie, football cadet, qualifiée aux demi-finales de la coupe

 d’Afrique  2009 et au mondial 2009!

               BRAVO !

 

22032009raouraoua2.jpgenu172203091.jpg

Raouraoua, le président de la Fédération Algérienne de Football sur le terrain pour féliciter à chaud les joueurs et leurs entraineurs Hakim MEDDANE et Athmane IBRIR

L’Algérie et la Gambie sont les deux premiers pays africains qualifiés pour la Coupe du Monde U-17 de la FIFA au Nigeria 2009, suivies du Niger et du Burkina-Faso, après avoir décroché leur billet pour les demi-finales du 8ème Championnat d’Afrique U-17 de la CAF, Algérie 2009.

algeriu17.jpg24032009medane.jpg

La joie après le but de qualification inscrit contre la Guinée par BENDAHMANE (n°11) et MEDDANE Hakim, l’entraineur, songe déjà à la coupe du monde au Nigéria

________________________________________________________________________

voir sur sites suivants: 1 http://fr.cafonline.com/  2  http://www.faf.org.dz/

3 http://fr.fifa.com/u17worldcup/news/newsid=1040037.html?cid=rssfeed&att=

___________________________________________________________

ZERALDA dans la légende du football Algérien

La qualification historique de l’équipe Algérienne des moins de 17 ans (U-17) aux demi- finales du 8 ème championnat d’Afrique de football U17  et à la coupe du monde 2009 au Nigéria fait entrer aussi le petit stade de Zéralda et les supporters Zéraldéens dans la légende du football Algérien et Africain.

photos00631.jpgphotos0066.jpg

Le stade de Zéralda deviendra grand inchaallah avec l’édification d’une nouvelle tribune.

photos00562.jpgphotos00571.jpg

Les Supporters algériens à Zéralda sont joyeux et admiratifs devant la volonté et la réussite de leur jeune équipe nationale cadette de football des moins de 17ans … un excellent exemple pour leurs ainés de l’équipe nationale A en quete  d’une similaire qualification mondiale.

Les supporters Zéraldéens furent admirables en créeant une folle ambiance tout le long des matchs joués par l’Algérie. Ils furent réellement le douzième homme qui fit la différence au profit de l’Algérie. Merci Zéraldéens!

    photos00452.jpgphotos00581.jpg

Les vieux expriment ouvertement leur joie, satisfait du devoir accompli par les jeunes footballeurs Algériens qui avaient « mouillés » leurs maillots par un engagement total.

photos00611.jpgphotos0068.jpg

.

1237740572b1.jpgphotos00641.jpg

Stade de Zéralda, le 22/03/2009: Gambie 2 Cameroun 0 et vue sur la tribune officielle se vidant à la fin du match

photos0069.jpg

Supporters Algériens quittant le stade de Zéralda à la fin du match: ALGERIE 1 GUINEE 0

Dans le Groupe A, les Scorpions gambiens ont été les premiers à se qualifier pour le dernier carré, et du même coup pour la Coupe du Monde U-17 de la FIFA 2009, en décrochant deux succès en autant de rencontres contre la Guinée (1:0) et le Cameroun (2:0). « Je suis très satisfait du rendement de mon équipe et du résultat » a déclaré Tarek Siagui, l’entraîneur egyptien de la Gambie une fois cette qualification acquise. « C’est un énorme plaisir de faire partie du dernier carré. »

alg1guinee01.jpgphotos00581.jpg

Le dimanche 22 mars 2009, phase de jeu au stade de Zéralda: Algérie 1 Cameroun 0

Quelques heures plus tard, c’était au tour des Fennecs de connaître les mêmes sentiments de joie. A domicile, les jeunes algériens avaient débuté par une victoire contre le Cameroun sur la plus petite des marges (1:0).

alg1guinee0a1.jpg photos00541.jpg

Supporters Algériens à la fin du match: ALGERIE 1 GUINEE 0

C’est également avec le score minimum que les joueurs d’Othmane Ibrir se sont offerts un plaisir maximum. Un but signé Nadir Bendahmane, déjà buteur lors du premier match, a suffi au pays hôte pour se qualifier pour les demi-finales et par la même occasion pour sa première Coupe du Monde U-17 de la FIFA.

photos00462.jpg

Les deux derniers billets pour Nigeria 2009 se disputeront entre les quatre équipes du Groupe B. Pour l’instant, l’avantage est au Burkina Faso et au Niger, respectivement vainqueurs du Zimbabwe (5:0) et du Malawi (2:0) en ouverture. Pour la deuxième journée du groupe ce lundi 23 mars, le Niger défie le Zimbabwe tandis que les Burkinabés affrontent le Malawi.

photos00471.jpgphotos00591.jpg

La Coupe du Monde U-17 de la FIFA 2009 se déroulera du Nigeria du 24 octobre au 15 novembre prochains. Parmi les équipes qualifiées, l’Algérie, la Gambie, le Niger et le Burkina-faso ont rejoint le Nigeria, qualifié d’office en tant que pays hôte, ainsi que les Emirats arabes unis, l’Iran, le Japon, et la République de Corée qui représenteront l’Asie.

LU SUR LES JOURNAUX ALGERIENS ET AUTRES SITES

1- L’Expression – Sport – 24 Mars 2009 -
CAN-2009 DES U17: ALGÉRIE 1 – GUINÉE 0
Le rêve mondial devient réalité
 

C’est la consécration de deux longues années de travail et de sacrifices. 

His-to-rique! Ce qui s’est passé dimanche après-midi dans le petit stade de Zéralda, appartiendra à jamais à la grande histoire du football algérien

Pour la première fois depuis l’Indépendance du pays, en 1962, une équipe nationale de joueurs de moins de 17 ans, ceux que l’on qualifie habituellement de cadets, a réussi l’exploit de se qualifier à une phase finale de Coupe du monde. Après les juniors en 1979, les seniors en 1982 et 1986, voilà les cadets qui franchissent le palier qui mène au grand rassemblement mondial d’une compétition de football. Cela se passera en octobre et novembre prochains au Nigeria, en terre africaine, lors d’une Coupe du monde où les jeunes Algériens vont pouvoir se frotter à ce qui se fait de mieux à l’échelle planétaire dans leur catégorie d’âge. En 1979, au Japon, les juniors algériens n’avaient pas pu passer le premier tour de la phase finale, mais ils avaient eu le privilège d’affronter sur le terrain un futur génie du football international. Son nom: Diégo Armando Maradona. Qui sait si nos «moins de 17 ans» ne vont pas rencontrer sur leur route, au Nigeria, la future star de ce même football?

On dira que ces jeunes Verts ont eu la main heureuse de jouer cette phase finale de CAN sans passer par la phase de qualification du fait que leur pays en est l’organisateur. C’est vrai, mais il n’en est pas moins exact qu’il n’était pas écrit que leur passage aux demi-finales allait s’obtenir au prix d’une promenade de santé. Pour atteindre le dernier carré qualificatif à la phase finale du Mondial, les Algériens devaient gagner des matchs et cela n’était pas du tout évident. Ils l’ont pourtant fait et doublement. A ce titre, ils méritent un grand coup de chapeau ainsi que tous les éloges. Déjà face au Cameroun, jeudi dernier, ils nous avaient épatés, non pas pour leur victoire, mais par leur capacité à se battre pour préserver leur mince acquis.

Dimanche après-midi, face à la Guinée, la tâche n’était pas aussi facile qu’on le croyait parce que la crainte de les voir baisser pied après leur débauche d’énergie face aux Camerounais était réelle. Il y avait aussi le fait d’affronter une équipe de Guinée qui n’avait plus d’autre alternative que celle de vaincre pour conserver ses chances d’une qualification compromise après sa défaite face à la Gambie lors de la 1re journée. Et comme contre le Cameroun, l’équipe d’Algérie s’est bien battue et a inscrit un but très tôt dans le match. Pourtant, dans la rencontre de dimanche, ce sont les Guinéens qui ont été les premiers à se montrer dangereux, notamment à la 6’ lorsque sur une combinaison avec Keita Alhassane, Keita Karamokoba (meilleur joueur guinéen) s’est retrouvé seul dans les six mètres algériens mais son tir a pu être repoussé par le gardien Merzouki. Cependant, petit à petit le 4-4-2 algérien a commencé à s’articuler et à bien fonctionner, si bien que sur leur premier corner, les Verts sont parvenus à ouvrir le score.

En effet, sur le coup de coin, le centre très long de Aït Fergane est parvenu jusqu’à Bekakchi, positionné à hauteur du second poteau. Ce dernier n’a pas hésité un seul instant et a remis le ballon dans le paquet de joueurs, lequel ballon, mal dégagé par la défense guinéenne, a été repris de plein fouet par Bendahmane (le buteur contre le Cameroun) pour aller se loger sous la barre du but gardé par Camara Aboubacar. Nous en étions à la 14’ et l’on pensait qu’avec l’aide du vent, les Algériens étaient en mesure de creuser l’écart. Mais quelques minutes plus tard, c’est un but guinéen que nous avons failli avoir avec un coup franc indirect accordé au jeune Sily national dans la surface algérienne, un coup franc sur lequel le gardien Merzouki a eu un réflexe extraordinaire pour détourner le tir de Keita Karamokoba (17’). Il a fallu attendre la fin de la première mi-temps pour voir les Algériens se montrer dangereux avec un tir de Khelifi à la 42’ qui est passé de peu à côté et surtout un essai sur coup franc de Ziane que le gardien guinéen a détourné en corner du bout des doigts.
La seconde mi-temps nous a offert le spectacle d’une équipe algérienne qui a plus cherché à défendre son but d’avance, qu’à attaquer. On a donc eu droit à une longue domination guinéenne entrecoupée de contres adverses. C’est dans ces instants-là que l’on a pu apprécier la solidarité de groupe des Algériens, leur volonté et leur capacité à se battre sur tous les ballons pour ne pas se faire piéger. Comme le roseau de la fable, l’équipe algérienne a plié mais n’a pas rompu, maintenant jusqu’au bout l‘avance qu’elle s’était procurée à la 14’. La victoire n’en a été que plus légitime. Une victoire au goût particulier parce qu’elle qualifiait à la Coupe du monde. Merci et chapeau bas à ces cadets-là!
 

Ahmed ACHOUR 

EL WATAN du 24 mars 2009

Les cadets algériens qualifiés au mondial 2009

Authentique exploit des Verts

L’Algérie a arraché, samedi, une qualification historique pour le Mondial 2009 des U-17 à la faveur de sa deuxième victoire du groupe A contre la Guinée (1-0). Un exploit authentique jamais réalisé auparavant pour cette catégorie. Cet exploit a pu être réalisé grâce à un travail continu du staff technique pendant 18 mois.

Les joueurs s’entraînaient régulièrement à raison d’une séance de deux heures par jour. L’entraîneur national, Athmane Ibrir, reconnaît que ce résultat est le fruit d’un travail continu. Il nous a déclaré en substance : « C’est une qualification historique pour l’Algérie. C’est le fruit d’un travail continu pendant dix-huit mois. Nous avons bénéficié de tous les moyens, infrastructurels notamment, pour mener à bien notre travail. Les joueurs étaient regroupés à longueur d’année. Nous avons aussi disputé plusieurs matches amicaux qui nous ont permis de parfaire nos automatismes. » Le premier responsable de la barre technique des Verts qui estime que l’objectif principal a été atteint avec la qualification au prochain Mondial des U-17, prévu au Nigeria du 24 octobre au 15 novembre prochain, ne veut pas mettre de pression supplémentaire sur ses joueurs. « L’essentiel est là : la qualification qui est une première pour l’Algérie. Le fait de faire partie du quatuor qui représentera le continent est un exploit sachant que l’Afrique possède le meilleur niveau dans le monde dans les catégories jeunes. Le Nigerie est le vainqueur de l’édition 2007, alors que le Ghana avait terminé 3e la même année. Pour en revenir à votre question, je dirais que le reste du parcours sera négocié match par match. Face à la Gambie, nous allons laisser au repos certains joueurs pour les récupérer en demi-finale et surtout permettre à d’autres de jouer afin qu’ils soient compétitifs si on aura besoin d’eux après », dira en substance Ibrir pour qui l’essentiel est de former une équipe d’avenir capable de représenter le pays lors des échéances futures. Concernant le niveau de la compétition et le premier bilan établi pour les deux matches disputés, notre interlocuteur ajoutera : « Le Cameroun et la Guinée sont plus athlétiques que nous, en plus ils sont doués techniquement. Nous avons compensé par la bonne organisation sur le terrain et un travail psychologique quotidien. » L’Algérie disputera son dernier match contre la Gambie demain (mercredi) pour espérer terminer premier du groupe A.    Par S. M.

Résultats du groupe B :

- Zimbabwe 0 – Niger 1
- Burkina Faso 2 – Malawi 0

burkina2malawi0darelbeida.jpgniger1zimbabwe0.jpg

Stade de Dar El Beida, le 23 mars 2009: Burkina 2 Malawi 0  et Niger 1 Zimbabwe 0

Le Niger et le Burkina Faso sont qualifiés pour les demi-finales.

CAN-2009 (-17 ans) : Qualification historique de l’Algérie au Mondial de la catégorie

L’équipe nationale algérienne de football des – 17ans s’est qualifiée dimanche au stade de Zéralda (Alger) pour la phase finale de la Coupe du monde de la catégorie en battant la Guinée (1-0), lors de la seconde rencontre du groupe A, du 8e Championnat d’Afrique des nations CAN-2009 (U17).  Cette qualification historique est arrivée par deux précieuses victoires : la première face au Cameroun (1-0) et la seconde devant la Guinée (1-0), grâce au même buteur, le sociétaire de l’AS Cannes (France), Nadir Bendahmane, qui a permis à la sélection algérienne de se qualifier aux demi-finales, et de prendre la première place du groupe A qu’elle occupe conjointement avec la Gambie, l’autre révélation du rendez-vous d’Alger. Les Gambiens ont battu auparavant le Cameroun (2-0) et, lors de la première journée, la Guinée (1-0).    

Gambiens et Algériens se rencontreront demain, avec une première place du groupe. La dernière présence de l’Algérie en phase finale de la Coupe du monde des moins de 17 ans, remonte à l’année 1979 au Japon où les coéquipiers de Yahi, Chaïb et autres n’ont pas particulièrement brillé. L’objectif de l’équipe nationale dirigée par le duo Othmane Ibrir et Hakim Medane est atteint en arrivant au dernier carré de la CAN-2009, synonyme d’un retour gagnant au plan continental dans une catégorie qui ne souriait plus au football algérien.    
« Notre mission principale était une qualification aux demi-finales de la CAN, synonyme de qualification à la Coupe du monde 2009 au Nigeria« , avait déclaré à l’APS le directeur technique national (DTN), M. Fodil Tikanouine.

21 mars, 2009

(07) – 8ème championnat africain des moins de 17 ans (U17-cadets)… Algérie 1 Cameroun 0… et ce fut la folle ambiance à Zéralda – Algérie

Classé dans : 6- CAN (U-17)-Algérie 2009 — zeralda @ 11:12

1237562553a1.jpg1237558993b.jpgalg1cam0zeralda.jpg

BENDAHMANE l’émigré le buteur Algérien en action face au Cameroun au stade de Zéralda le 23 mars 2009

sdc10518.jpg

http://fr.cafonline.com/competition/can-u-17_2009

alg1cam01.jpgphotos0055.jpg

Phase de jeu de Algérie – Cameroun (1-0) au stade de Zèralda le Vendredi 19 mars 2009

photos0055.jpgphotos0053.jpg

photos0018.jpgphotos00501.jpg

photos0052.jpgphotos00481.jpg

photos0033.jpgphotos0046.jpg

photos0035.jpgphotos0032.jpg

photos0029.jpgphotos0027.jpg

photos0022.jpgphotos00211.jpg

photos00203.jpgphotos00163.jpg

photos00041.jpgphotos00171.jpg

photos0012.jpg

article à contruire

quelques photos en attendant

 

15 mars, 2009

(06)- le stade de Zéralda fait peau neuve pour la coupe d’Afrique de football 2009 des moins de 17 ans

Classé dans : 6- CAN (U-17)-Algérie 2009 — zeralda @ 17:09

8 ème Coupe d’Afrique de football 2009 des moins de 17 ans aux stades de Zéralda et Dar El Beida du 19 mars au 03 avril 2009

BIENVENUES A TOUTES LES EQUIPES AFRICAINES PARTICIPANTES,

AUX RESPONSABLES DE LA C.A.F, AUX ORGANISATEURS ALGERIENS

ET A TOUS NOS HOTES. PASSEZ UN AGREABLE SEJOUR ET QUE  LA

FETE DU FOOTBALL AFRICAIN Y SOIT TOTALE A ZERALDA OU

L’ACCUEIL SERA CHALEUREUX POUR TOUS ET TOUTES!

 1235772589a2.jpgnrz91.jpg 1234697835a2.jpg

Un grand toilettage au stade de Zéralda  

 En prévision de la coupe d’Afrique de Football de la catégorie des moins de 17 ans qui s’y déroulera du 19 mars au 03 avril 2009 en ALGERIE, conjointement avec le stade de la ville de Dar El Beida, le stade de Zéralda fait peau neuve pour accueillir dans les meilleures conditions de séjour ses hôtes.   Des transformations diverses  sont déjà bien visibles au complexe sportif de Zéralda, à quelques jours de l’ouverture des jeux : 

 - renforcement et modifications sur le mur d’enceinte,

  –installation de barrières d’ornement en certains endroits et dans la tribune pour délimiter les espaces réservés,

 - des escaliers métalliques d’accès direct des joueurs vers la tribune d’honneur ont été érigés judicieusement, 

  -une tribune démontable de 500 places a été placée derrière les bois, soit sur la surface du terrain de volley-ball … elle y donne un agréable aperçu de ce que deviendrait le stade lorsqu’on lui érigera une tribune (définitive celle là) face à l’ancienne. 

photos00202.jpgphotos0026.jpg 

Photo prise le jour de l’ouverture du tournoi – Algérie contre Cameroun (1-0) en cours de jeu.

 A travers tout le complexe sportif,  les travaux y sont menées avec frénésie et ne s’arrêteront qu’au jour même du début de la compétition avec  la dernière retouche qui sera donnée à la belle œuvre, comme dans une composition musicale de grande classe. Tout le monde à Zéralda est mobilisé, responsables locaux en première ligne, pour faire de cet évènement footballistique continental des moins de 17 ans, une vraie fête du sport et en même temps de la commune de Zéralda toute entière. 

Zéralda, football continental, fête et élection présidentielle

photos00061.jpgphotos0011.jpg 

En ce jour du 19 mars 2009 c’est la fête à Zéralda

 Ainsi à l’extérieur du stade, on sent un vrai air de fête avec tous les murs du stade et de ces édifices publics badigeonnés à la peinture fraîche, avec tous ces drapeaux et banderoles, fixés à travers les rues, et à l’écoute de ces chants patriotiques ou chansons spéciale élection fusant de ces quelques édifices publics (salle de cinéma) ou privés (garages), dont les devantures et les murs sont ornées majestueusement de portraits du Président Algérien, Abdelaziz BOUTEFLIKA, à l’occasion de la campagne électorale de l’élection présidentielle Algérienne du 09 avril 2009 qui coïncide avec la période de l’organisation de la coupe d’Afrique de football des moins de 17 ans. Comme on dit en football, Abdelaziz BOUTEFLIKA domine totalement et avec une éclatante classe ses adversaires, franchement rendus inexistants … à Zéralda il y a la joyeuse fête en ce jour du 19 mars, jour de l’ouverture du 8 ème championnat africain u-17 et aussi jour anniversaire du cessez le feu de la guerre d’Algérie 1954-1962. 

BONNE REUSSITE au entraineurs MEDDANE Hakim et Athmane IBRIR ainsi qu’ à tout le staff et à toute leur équipe de Jeunes footballeurs !  

cadets130309.jpg18032009u17.jpg

L’équipe d’Algérie des U-17 (cadets) 2009 et le staff composé de (g.à droite): DTN: TIKANOUINE Fodil, entraineurs: Athmane IBRIR et Hakim MEDDANE et NOURI (entraineur des gardiens)

 Et,  1,2,3 Viva l’Algérie !     1,2,3 Viva l’Algérie !   

Vivement cette coupe d’Afrique de football 2009 des moins de 17 ans ! 

Le complexe sportif en général et le stade de football en particulier en avaient  bien besoin de ses « soins » car voilà quelques temps que leur « habit » (peinture) fut perdu des suites de l’usure par les intempérés et le temps.

   sdc103111.jpgsdc10293.jpg

En perdant ses couleurs, l’unique tribune du stade de Zéralda prit un aspect terne qui contraste tristement avec la belle pelouse fraîchement installée en 2007. Cependant cela n’enlève rien au charme du stade en particulier, ni au complexe tout entier, et n’altère aucunement la bonne réputation de la commune de Zéralda qui, Il faut bien le souligner, et avec grande fierté, possède un nom qui s’épelle envieusement par l’ensemble des Algériens à travers le territoire national ; n’est ce pas que la principale résidence d’état du président Abdelaziz Bouteflika s’y trouve ? n’est ce pas que son hôtel des sables d’or et son complexe du Safir Mazafran sont des lieux de vacances très recherchés ? n’est ce pas qu’avec la réalisation de ses grandioses projets touristiques d’envergure internationale, Zéralda deviendra la principale ville touristique Algérienne ?  

Le Principal projet de zone d’extension touristique (ZET)  de Zéralda à réaliser par SIDAR (société Saoudienne).                                

                Fiche technique  Superficie= 800.000 m3 1

 Marina 80 anneaux, Park aquatique, mini golf, théâtre salles, 1 Hôtel 5 étoiles, 2 hôtels 4 étoiles et 1 hôtel 3 étoiles, 2 centres commerciaux, 5 centres d’affaires, restauration…, village traditionnel maghrébin, appartements hôtels studios F2,F3, résidences F2,F3,F4 et villas de haut standing (piscines,jardins), centre de santé, salles de cinéma, aires de sport,  Le projet d’extension de la zone touristique de Zéralda est un immense projet sur la côte méditerranéenne qui constitue la réalisation d’un grand complexe touristique bâtis sur un million de mètres carrées, peut contenir jusqu’à 20000 lits et offre une qualité de services de haut niveau, se projet est considéré comme une première  dans son genre dans cette république. Le complexe de Zéralda donne la possibilité aux citoyens de se distraire durant toute l’année et offre de petits agréables moments pour les habitant de la capitale et ses régions périphériques. 

Ils et elles disent de Zéralda …

Zéralda perle de la colonisation 

« Zéralda !… Un nom presque aussi éclatant qu’une sonnerie de trompette de cavalerie… le nom d’un village d’Algérie, chargé de souvenirs et d’histoire…» par C. Guiss :

 Cinquante années après, c’est ainsi que des colons Zéraldéens  évoquent encore, avec une grande nostalgie, Zéralda.  http://www.alger-roi.net/Alger/zeralda/textes/zeralda_pn91.htm

photos00741.jpgphotos0058.jpg

La Forêt de Sidi Menif sur les hauteurs de Zéralda (surplombant El Qaria, le village socialiste agricole). Le poumon de Zéralda, un site merveilleux site à préserver  

C’est dire que la commune de Zéralda laisse toujours des traces ineffaçables sur ceux qui ont la chance d’y avoir vécu parce qu’elle est tout simplement magnifique par son incomparable site qui est constitué de belles forêts (les planteurs, Sidi Menif, plateaux, mazafran…), de belles plages étalées sur six kilomètres, de complexes touristiques bien conçus (Safir Mazafran et sable d’or…), d’une ville spacieuse avec ses larges rues, ses nombreuses placettes, ses coquettes maisons basses ( en disparition hélas)… et est dotée d’un climat doux (ni chaud ni froid).

sidimenif2.jpgsidimenif1.jpg

El Qaria, le village socialiste de Sidi Menif et la forêt de Sidi Menif

La ville de Zéralda esti très coquette et au charme irrésistible et au sein de laquelle le complexe sportif  représente de part sa situation au centre ville et sa conception typique, un lieu très recherché par les Zéraldéens en quête de paisibles moments de loisir. 

photos00862.jpgphotos00853.jpg

S’asseoir  sur les gradins du stade et contempler le paysage des alentours est déjà en soi un immense plaisir pour ceux qui sont à la recherche d’un endroit calme et tranquille. 

photos00872.jpgphotos00882.jpg 

MEDDANE Hakim, l’ex.International Algérien et entraineur de l’équipe d’Algérie 2009des moins de 17 ans rejoint le bus après un match de préparation le vendredi 13 mars 2009 contre la sélection de l’académie des équipes nationales algériennes.

Les sportifs s’y retrouvent très bien dans un tel environnement de toute quiétude; ce qui explique que les équipes de football de l’élite se bousculent au portillon pour y être de celles qui auront la chance d’évoluer dans ce stade de Zéralda pour leur préparation ou matchs de football ; c’est vrai aussi que le complexe hôtelier de Mazafran et l’hôtel des sables d’or ne sont qu’à un kilomètre du stade.    

photos0043.jpgphotos00751.jpg

Mur du stade de Zéralda sur l’entrée principale donnant sur la RN n°11 (sortie Ouest de la ville)

N’est ce pas qu’ à l’extérieur du stade, l’embellissement de la cité a toujours été une des priorités des autorités locales qui ne lésinent, ni sur leurs efforts, ni sur les moyens de façon à donner en permanence aux Zéraldéens,  et aux nombreux visiteurs et passagers, une belle image de la ville de Zéralda. 

photos00241.jpgphotos001911.jpg

Avec son nouveau standing de lieu accueillant régulièrement des compétitions internationales de football, le « toilettage » périodique du stade de Zéralda est nécessaire. C’est un lieu dont l’image porte au plus loin comme lors de cet évènement footballistique Africain qui sera fortement médiatisé à l’échelle internationale. Les photos et vidéos de cet évènement, prises au stade principalement ainsi qu’ à travers toute la commune de Zéralda, se répartiront à travers le monde entier, particulièrement en Afrique. 

Il en était vraiment temps que le stade de Zéralda ait enfin sa « toilette » en entendant les grands aménagements au niveau de l’ensemble des installations du complexe sportif.

La toiture et les gradins de l’unique tribune et  les murs ont été passés entièrement à une couche de peinture multicolore. A présent avec ses nouvelles et multiples couleurs, le stade est devenu intérieurement et extérieurement beau à voir au grand plaisir de tous les sportifs Zéraldéens et de toutes ces équipes de l‘élite qui viennent régulièrement y effectuer des stages, ainsi que pour les équipes nationales des Espoirs et Féminines qui l’en avaient choisi pour leurs préparations et le disputement des matchs internationaux officiels ou amicaux. On rappelle que la finale de la coupe d’Afrique féminine 2007 y eut lieu.

Les vestiaires n’ont pas été du reste puisqu’ils ont été également retapés à neuf et pourvus de nouvelles commodités. 

En décrivant toute ses transformations au niveau du stade de Zéralda, qui est un lieu de prédilection des Zéraldéens de tout âge, on ne peut s’empêcher de se remémorer l’autre grand projet d’édification d’une nouvelle tribune, attendu impatiemment par tous. Ci après, l’extrait tiré d’un article du soir, qui traitait ce sujet. 

Une seconde tribune au stade de Zéralda 

 L’APC de Zéralda compte procéder, ultérieurement, à l’élargissement des tribunes du stade communal, d’autant que cet aménagement est sollicité par plusieurs clubs, du fait que les gradins sont actuellement insuffisants pour abriter le nombre incommensurable de supporters. ”

Le soir d’Algérie du 31-03-2007

Au fait, où en sommes nous? et quels sont les autres projets inscrits à l’actif des sportifs de Zéralda?

 Le Programme des rencontres

La sélection algérienne de football des moins de 17 ans (U-17) jouera dans le groupe A avec le Cameroun, la Gambie et la Guinée, à l’issue du tirage au sort de la 8e édition du Championnat d’Afrique des nations (U17) — 19 mars au 3 avril —, effectué hier à Alger. L’Algérie entamera le Championnat d’Afrique le 19 mars (15h GMT) contre le Cameroun, alors que la Gambie sera opposée à la Guinée en match d’ouverture (14h30).

Le groupe A est domicilié au stade de Zéralda. Le groupe B est composé du Burkina Faso, du Zimbabwe, du Niger et du Malawi. Ce groupe est domicilié au stade de Dar-El-Beïda au lieu de celui de Bologhine qui était initialement retenu. Les deux premiers de chaque poule se qualifieront pour les demi-finales et représenteront le continent africain à la prochaine Coupe du monde 2009, prévue au Nigeria du 24 octobre au 15 novembre prochains. Des huit qualifiés, le Cameroun est la seule équipe à avoir déjà remporté le titre en 2003.

Jeudi 19 mars 2009 (1re journée) - Groupe A (stade Zéralda)
 Gambie – Guinée (14h)
 Algérie – Cameroun (16h30)

 Vendredi 20 mars 2009 (1re journée)Groupe B (stade de Dar-El-Beïda)

 Burkina Faso – Zimbabwe (14h)
Niger – Malawi (16h30)

Dimanche 22 mars 2009 (2e journée) -Groupe A (stade Zéralda)
Cameroun – Gambie (14h)
Guinée – Algérie (16h30)

 Lundi 23 mars 2009 (2e journée) – Groupe B (stade Dar-El-Beïda)
 Zimbabwe – Niger (14h)
 Malawi – Burkina Faso (16h30)

 Groupe A – Mercredi 25 mars 2009 (3e journée)
A Zéralda (15h) : Algérie – Gambie
A Dar-El-Beïda (15h) : Cameroun -Guinée

 Groupe B – Jeudi 26 mars 2009 (3e journée)
A Zéralda (15h) : Burkina Faso – Niger
A Dar-El-Beïda (15h) : Zimbabwe -Malawi

  Demi-finale (dimanche 29 mars 2009)
A Zéralda (13h30) : 1er GR (A) – 2e GR (B)
A Dar-El-Beïda (15h45): 1er GR (B) – 2e GR (A)

 Match de classement : mercredi 1er avril à Zéralda (15h)
Finale : jeudi 2 avril à Dar-El-Beïda (15h30)

                                        Les Impressions

FODIL TIKANOUINE (DTN FAF) :
«C’est un groupe difficile»

Le directeur technique national (DTN), Fodil Tikanouine, a estimé hier que le tirage au sort de la phase finale de la 8e édition du Championnat d’Afrique des nations (CAN-2009 -17 ans) de football n’est pas favorable à l’Algérie, placée dans un groupe difficile. «C’est un tirage au sort qui peut être considéré défavorable à l’Algérie, mais quand on regarde l’autre groupe, ce n’est pas non plus un groupe facile avec la présence du Burkina Faso, du Malawi, du Zimbabwe et du Niger. C’est aussi un groupe difficile», a déclaré à l’APS M. Tikanouine à l’issue du tirage au sort effectué à Alger. L’Algérie a hérité du groupe A constitué de trois grosses cylindrées au niveau des petites catégories : le Cameroun, la Gambie et la Guinée.

 photos00901.jpgphotos00892.jpg

Le vendredi 13 mars 2009, de jeunes joueurs Algériens de la sélection nationale des moins de 17 ans rejoignant leur bus après un match d’entrainement au stade de Zéralda face à leurs homologues de la sélection de l’académi nationale du football 

Pour le directeur technique national, la mission des partenaires de Ziane sera ardue et la compétition s’annonce très relevée. «Je pense que la compétition dans le groupe de l’Algérie sera très relevée parce qu’il est composé de trois grosses pointures : le Cameroun et la Guinée que nous connaissons, et la Gambie qui est une valeur sûre», a précisé Tikanouine. L’équipe algérienne, dirigée par le duo Ibrir et Medane, a eu l’occasion de croiser le fer avec le Cameroun et la Guinée lors de matchs amicaux. «Au cours de notre préparation, nous avions eu l’occasion de connaître le Cameroun et la Guinée. Le Cameroun ça remonte au premier semestre de l’année 2008 lors d’un tournoi organisé à Tipasa et regroupant également le Mali. Nous avions perdu (1-0). C’est une équipe qui a un jeu différent du nôtre, il est très athlétique», a-t-il expliqué «Quant à la Guinée, nous avons aussi joué contre elle il n’ y a pas si longtemps lors du tournoi nord-africain à Alger. Nous avons fait match nul (1-1). Nous nous préparons pour ce rendez-vous», a-t-il ajouté. La grande inconnue pour l’équipe algérienne reste la Gambie qui a réussi un retentissant exploit en éliminant le Ghana. «La Gambie s’est fait remarquer lors de la CAN 2007 au Togo et puis au Mondial de la même année. Si elle s’est qualifiée pour la CAN-2009, c’est qu’elle est très représentative», a averti Tikanouine. Les Algériens entameront la compétition le 19 mars à Zéralda contre le Cameroun, une vieille connaissance pour les Verts. «Nous avons cet avantage de connaître cette équipe. Nous allons nous préparer en conséquence pour jouer cette première rencontre dans les meilleures dispositions et avec la volonté de bien débuter le tournoi», a-t-il dit. En dépit de la composante difficile du groupe de l’Algérie, l’objectif numéro un de la DTN est de se qualifier pour les demi-finales, synonyme de qualification à la phase finale de la 12e Coupe du Monde, prévue au Nigeria du 24 octobre au 15 novembre 2009. «Notre objectif reste le même : les demi-finales, c’est l’objectif que nous nous sommes fixés. Nous espérons le réaliser», a-t-il souhaité.

http://fr.cafonline.com/competition/can-u-17_2009/resultats-classement

 

4 mars, 2009

(05)-Le lycée et la cité des 1000 logements d’El Qaria (VSA) de Sidi Menif, Zéralda …de belles réalisations! … Grand Merci au Président BOUTEFLIKA Abdelaziz

Classé dans : lycee et 1000 lgts de sidi menif — zeralda @ 13:13

photos0009b.jpgphotos0089.jpg

Au bord de l’autoroute Zéralda – Alger en attente d’ un bus fantomatique qui ne s’arrête qu’occasionnelement.

Cité El Karia Zéralda – Manque de transport

Les résidants de la cité des 1000 Logements d’El Karia, dans la commune de Zéralda, font face à un sérieux problème de transport.En effet, en plus de l’inexistence d’une station de transport urbain au niveau de ce mégaquartier, les habitants sont dans l’obligation de se déplacer sur plusieurs kilomètres pour atteindre la première station de bus située à Zéralda. Les riverains ont été privés des services des autres bus qui avaient pour habitude de marquer une halte au niveau de la passerelle de la cité. Il s’agit principalement des bus qui desservent les localités de Hadjout, Tipaza, Cherchell, Bou Ismaïl. L’arrêt de bus, qui était opérationnel pendant une certaine période, et notamment durant les festivités de Pan Arabe, a été supprimé, au grand dam des habitants de la cité. Ces dernier demandent aujourd’hui le rétablissement de cet arrêt de bus, d’autant plus que l’espace est assez conséquent et permet même la réalisation d’un abribus. Par K. S.

photos00101.jpgphotos0080.jpg

 Cité des 1000 logements

photos00141.jpgphotos0082.jpg

Cité des 1000 logements

photos0021.jpgphotos0086.jpg

L’intérieur de la cité est convenablement aménagé

photos0087.jpgphotos0088.jpg

Merci Monsieur le président

abdelazizbouteflika45821.jpg

Les habitants de la belle cité des 1000 logements de Sidi Menif de Zéralda ne remercieraient jamais assez, Monsieur le Président, Abdelaziz BOUTEFLIKA pour cet habitat de standing,  malgré quelques absences de commodités (gaz de ville, station de bus vers Alger…) et les insuffisances constatées dans l’aménagement extérieur de la cité (absence de mur de soutènement autour de la cité, espaces verts,  absence de terrain de sport de proximité…)

photos00162.jpg photos0019.jpg

parties extérieurs de la cité.

Cette belle cité, située au sein d’un séduisant site,  aurait été classée parmi les plus belles d’Algérie si celle ci avait été totalement conçue suivant les recommandations du Président de construire un habitat  beau, moderne, confortable, d’une finition irréprochable et pourvu extérieurement d’un cadre de vie parfait (espaces verts, trottoirs, goudron, terrain de sport deproximité, éclairage public… Abdelaziz BOUTEFLIKA tenait beaucoup à ces détails mais … 

Bouteflika : Il faut reconstruire l’Algérie   « Reconstruire l’Algérie » semble être le nouveau slogan de Abdelaziz Bouteflika qui a inauguré plusieurs projets lors de sa tournée dans la région d’Alger. dimanche 9 avril 2006. 

Ambiance particulière hier dans la capitale. Dès les premières heures, Alger connaît une activité peu ordinaire. Un dispositif sécuritaire impressionnant est mis en place à travers toutes les rues. C’est le 8 avril. La date n’est pas fortuite. C’est la date anniversaire de son élection. Le président BOUTEFLIKA Abdelaziz l’a choisie pour effectuer une tournée dans la wilaya d’Alger. C’est aussi sa première sortie sur le terrain pour l’année 2006. Son périple, il l’a débuté à partir de Zéralda avec l’inauguration d’un lycée d’une grande capacité d’accueil. “Le plus grand d’Alger”, nous dit-on. Cet établissement nous change des bâtisses habituelles aux allures cubiques et aux couloirs ternes et froids. À Zéralda, il y a eu également la visite du chantier des 1 000 logements. 

Synthèsede Céline, algerie-dz.com d’après Liberté Extrait du site web :  H:\cite 1000logts\Bouteflika  Il faut reconstruire l’Algérie.htm

photos0050.jpgphotos0049.jpg 

INAUGURATION DU NOUVEAU LYCEE DE EL QRIA – SIDI MENIF – ZERALDA

Ainsi, le 09 avril 2006 ce fut le jour de l’inauguration officielle du nouveau lycée de Zéralda, sis au méga quartier du village socialiste Agricole de Sidi Menif (El Qaria) juste à côté de la cité des 1000 logements, qui était en cours de construction, et où devait également se rendre en visite d’inspection le Président. A cette période, seul un bâtiments était fin prêt pour en recevoir sa visite du Président. Un appartement était sélectionné pour lui. Inutile de préciser tout le zèle mis dans son embellissement, son ameublement. 

 Invité à s’y rendre, BOUTEFLIKA réplique : “Non ! vous n’allez pas me guider. C’est moi même qui choisirai l’appartement à visiter.” Et comme il fallait s’y attendre, ledit appartement dans lequel il se rendit est d’une piètre qualité. Ce que n’a pas manqué de relever le président. Egal à lui-même, le président BOUTEFLIKA Abdelaziz insistait sur les délais et le travail bien fait. “Autrefois, on faisait un lycée en 36 mois. Maintenant en 10 mois seulement, on a le même lycée et on ne dépasse jamais l’enveloppe”, fait-il remarquer à un fonctionnaire… “Quand on commence quelque chose, on la finit ! Et puis, le travail bien fait, il ne faut pas l’oublier.”  Extrait du soir d’Algérie/.K. A. 

photos0022leg.jpgphotos0043agrandi.jpg

Justement ce nouveau lycée de Sidi Menif à Zéralda, de part son architecture de style mauresque sort de l’ordinaire. C’est un lycée d’une grande capacité d’accueil (1300 places pédagogiques), doté entre autres, d’une salle de sport couverte, d’un terrain de sport en plein air, d’un grand hall savamment décoré, de huit logements d’astreinte… “ Le plus grand lycée d’Alger. Cet établissement nous change des bâtisses habituelles aux allures cubiques et auxcouloirsternesetfroids. dixit les officiels.  

photos0048.jpgphotos0001leg.jpg

Lycée de sidi menif

photos0002.jpgphotos0004leg.jpg

et

lycee11.jpgphotos0005.jpg

La cité est située en  bordure d’autoroute (Alger-Tipaza) dans un cadre enchanteur avec vue sur la mer (2 kms), et en plus elle a  à sa proximité immédiate de (séparés seulement par une route interne) un lycée modèle d’architecture, plus d’autres avantages …  photos0013.jpgphotos0015.jpg

Vue vers l’autoroute au nord (02-2009) – u chantier de l’école de 12 classes en construction (emplacement entre la cité à gauche et le nouveau lycée de Sidi Menif -Zéralda à droite

Il faut signaler que, c’ est fini enfin de cette obscurité qui rendait la cité lugubre de nuit car depuis quelques jours une grande partie (hélas pas toute) de la cité est illuminée de mille feux. On espère qu’il en serait ainsi pour l’arrêt de bus au bord de l’autoroute ( l’emplacement des baraquements des Chinois, situé entre le lycée et la cité en est toute indiqué même pour y aménager un abribus du genre de celui de Said Hamdine).

Historique du projet des 1000 logements de Zéralda 

Propriété de L’OPGI de Hussein Dey. - Type de programme : Logements Sociaux Locatifs - Intitulé de l’Opération : 1000 Logements à Zeralda - Année d’inscription : 2003 - Source de Financement :CNL - Montant de l’Autorisation Programme : 1 500 000 000,00 - Localisation : • Circonscription Administrative de : Zeralda  • Commune de : Zeralda • Adresse exacte du Site : Sidi Menif • Superficie de l’Assiette de terrain : 97 500,00M2 • Accessibilité : Oui • Possibilité Raccordement Assainissement : Oui • Possibilité Raccordement AEP : Oui • Possibilité Raccordement GAZ : Oui - Maître de l’œuvre : BET/ Promomed et BET/ Zerarga - Montant de la Convention (ou Marché) de l’Etude : - Délai de l’Etude : - Date d’Achèvement de l’Etude :  - N° et Date de Délivrance du Permis de Construire : - Entreprise de Réalisation : CSCEC/ Chine - Montant du Marché : 1 305 523 200,00DA - Date de Lancement de l’appel d’offre : - N° et Date de Notification de l’Ordre de Service : 04/10/2004 - Date de Démarrage Effectif des Travaux : 25/08/2005 - Contraintes : RAS - Impact : RAS 

+ Suite

1 mars, 2009

(04)- Terrains de football,stades de proximité et aires de jeu dans la commune de Zéralda, Algérie

Classé dans : 5- Infrastructures sportives — zeralda @ 12:09

La belle commune de Zéralda, en pleine expansion urbanistique et démographique, manque encore d’aires de jeu à usage de football principalement, qui est un sport universel pratiqué par tous, à tout âge, en tout lieu, à toute heure et en toute surface.

photos0079.jpgphotos0078.jpgphotos0074.jpgphotos0085.jpgphotos0073.jpg

Eu égard au développement effréné de la commune de Zéralda, en plus des projets relatifs aux écoles, collèges (CEM), lycées, bibliothèques, médiathèque … etc, édifiés ou en projet de construction au tout bénéfice des jeunes de la commune, il serait intéressant et même souhaitable que ces derniers, dans l’ensemble tous des mordus de sport, en bénéficient en parallèle de l’aménagement de terrains de football de proximité, de boulodromes, d’aires de jeux pour enfants, d’espace de repos pour tous, à répartir équitablement à travers l’ensemble de la commune qui, il faut bien le souligner, possède apparemment les terrains fonciers nécessaires, plus spécialement à El Qaria.

photos0074leg.jpgphotos0075.jpg

Stade de football d’EL Qaria (Village Socialiste Agricole) de Sidi Menif – Zéralda

Il est à souligner que le terrain de football y existant dans cette dernière agglomération n’y suffit plus aux vingt mille habitants qui y résident ( le chiffre est en augmentation accéléré avec la construction de logements collectifs et individuels). La cité des 1000 logements, une cité bien conçue, il faut le souligner, mérite à elle seule de posséder un grand terrain de football au profit des jeunes de la cité qui, à la sortie de l’école, se retrouvent confrontés à l’oisiveté.

L’engouement de la population pour les terrains de football, dans tous les quartiers de Zéralda ou à El Qaria de Sidi Menif de Zéralda, est sans commune mesure ; à chaque après midi, les gens aiment s’y retrouver au stade, toujours nombreux, pour y assister aux rencontres de football qui se jouent avec une passion très souvent débordante.

photos00151.jpgphotos0017.jpg

Terrain de football du quartier de Djounoud au bord de la route nationale n°11 face à la mer

photos0045.jpgphotos0047.jpg

Parties de football improvisées à la cité DNC (500 logements) de Zéralda sur les espaces bétonnés de parking

photos0081.jpgphotos00831.jpg

salle de sport et terrain du nouveau lycée de Sidi Menif à Zéralda

boule.jpgphotos00821.jpg

Un bon exemple de conception moderne, tenant compte des besoins en sport des jeunes, est à relever au lycée moderne d’El Qaria, inauguré en 2006 par le président BOUTEFLIKA Abdelaziz, dont ses concepteurs (à saluer chaleureusement) ont eu la bonne et heureuse idée d’y prévoir et aménager une belle et grande salle omnisport couverte et un terrain de sport collectif (hand, basket ou volley ball ) en plein air, réservés aux lycéens et lycéennes.

 

photos0067.jpgphotos0065b.jpg

Nouveau CEM en construction sur les hauteurs d’ El Qaria (VSA) de Sidi Menif – Zéralda (photo 02/2009)

Il serait judicieux et bénéfique pour tous  d’étendre ces réalisations  à toute école, CEM, lycée, Centre de Formation Professionnel … en projet de construction.

photos0077.jpgphotos0076.jpg

Terrain de sport réalisé par l’APC de Zéralda en 2008 au quartier de Souk El Fellah

photos0085.jpgphotos00091.jpg

Terrain de sport de proximité (dimension handball) à la cité des 100 logements de Sidi Menif voisine de la cité des 1000

Parce que ce genre de terrains manquent et pour s’adonner ainsi à leur dévorante passion de jeu au football, les jeunes ont en improvisé un peu partout des espaces plus au moins convenable, comme au quartier de « Ratil » sur les hauteurs de l’hôpital de Zéralda ou en bordure de la plage ou dans les cours ou ruelles de la cité des 1000 logements nouvellement construite à El Qaria.

photos0071b.jpgphotos0040ab.jpg

Certains jeunes ont même jeté leur dévolu sur l’espace se trouvant à coté du pont de l’hôpital à mi distance entre la ville de Zéralda et El Qaria pour le transformer en un terrain de football.

25 novembre, 2008

(3) – NR ZERALDA (ex. ESZ) – saison 2008-2009

Classé dans : 2 - Sports au NR Zeralda — zeralda @ 21:18

Voir vidéos NR Zeralda : http://www.dailymotion.com/sidimenif/1

 photo200481b.jpg

NR Zeralda – Tennis de table joue pour le titre national 2008-2009

________________________________________________________

 Paru le 22-02-2009 dans planète foot - Tennis de table Le NR Zéralda détrône l’AJS Khroub

 La suprématie de  l’AJS Khroub, en Messieurs, et de l’ESM Boudouaou, chez les Dames, est-elle en train d’être remise en cause ? S’il est encore trop tôt pour l’affirmer péremptoirement, il n’en demeure pas moins vrai, en revanche, que les résultats du 2e tour (de la phase aller) du Championnat d’Algérie de tennis de table par équipes, qui s’est déroulé le week end dernier à la salle omnisports de Médéa, le laisse quelque peu entrevoir. Consécutivement à sa défaite face au NR Zéralda, sur le score de 3 à 1, l’AJS Khroub, club phare du tennis de table national ces dernières années et favori en puissance de l’épreuve, jusque-là du moins, a, en effet, cédé son fauteuil de leader à son vainqueur du jour, le seul club à l’avoir défait cette saison. Et à ce propos, il y a lieu de souligner que le NR Zéralda est en passe de réussir un sans-faute avéré : il a, en effet, remporté les sept matches qui s’y sont déjà joués dans la catégorie des Messieurs.

   Classement Messieurs   1- NR Zéralda  14 pts   2-  AJS Khroub 13 pts     3- Nasr Médéa  12 pts  4- ARB Arba 11 pts   5- US Baraki  10 pts   6- ESM Boudouaou  09 pts    7- USMM Hadjout  08 pts   8- AC Tizi Ouzou      00 pt (forfait général)

(voir autres détails dans:   http://www.planetesport-dz.net/content/view/2868/139/ )

pict00261b.jpg

NR Zeralda Handball, version 2008-2009, une réelle satisfaction avec un début tonitruant :

 6 victoires en 7 matchs. les meilleurs des sports co – Que cela continue comme ça! …. 

voir videos sur:  http://www.dailymotion.com/sidimenif/1

Pour tout éventuel envoi d’articles ou photos, en voici l’email du blog :  nrzeralda@yahoo.fr

Durant la saison 2007- 2008, l’équipe de football du NR ZERALDA (Nedjm Riadhi de ZERALDA – à traduire par Etoile Sportive de ZERALDA comme elle se dénommait à sa création en 1925) finit bon dernier au classement général dans son groupe de la régionale 2 du centre (LRFA) au grand désespoir des Zéraldéens. Le NR ZERALDA, un reléguable incontestable, fut finalement sauvé du purgatoire par la décision inespérée de suppression de la division 3 prise à la dernière minute (!) par les responsables des instances du football régional de la ligue Algéroise de Foot ball. Ces derniers créèrent un groupe supplémentaire dans la division 2 dans lequel ils intégrèrent les équipes de la division 3 où le NRZ aurait du normalement se retrouver s’il n y avait pas eu ce scénario qui lui a été favorable. Cette catastrophique saison 2007-2008 est pourtant précédée par deux bonnes saisons :   

photos11.jpgbourogba25123.jpg

Saison 2004-2005 (l’année de l’accession) – En haut de gauche a droite : Merouan, Salim, Mohamed, Samir, Dadi, Ait mouhoub En bas de gauche a droite : Madjid klos, Meraga, Sabri, Madjid, Fouad 

 -  la première en 2004-2005 dans la division 3 où elle fut championne et accéda en division deux et la seconde en division 2, en 2005-2006 où le NRZ rata d’un cheveux l’accession en division 1. 

Durant cette  période favorable, un grand joueur émergea du club, en l’occurrence BOUROGBA dit El Bordji, qui marqua 30 buts ;  en fin de saison il fut recruté par la JS Kabylie, l’un des principaux club de l’élite du football   Algérien. 

nrz3.jpgnrz5.jpg

A l’entame de la saison sportive 2008 – 2009, soit une saison sportive et demie après, le sport au NR Zéralda est encore au plus mal, comme il ne l’avait jamais été. Même le responsable principal de l’ASC qui fit défection en cours de route durant la précédente saison n’est pas encore remplacé officiellement, créant ainsi derrière lui un problème difficile de gestion de l’ASC.  La solution était à trouver dans le renouvellement  l’assemblée annuelle qui devait se tenir dans les plus brefs délais, obligatoirement au plus tard avant la fin du mois de décembre 2008.  Finalement, cette Assemblée salutaire, tant attendue, tarde à se tenir, créant ainsi une situation embarrassante encore plus complexe, qui laisse ainsi évoluer le club NRZ sans statut d’existence légale comme exigé par la réglementation car:  

  -  l’assemblée annuelle de l’ASC est non tenue encore ;   -  le bilan de la saison 2007-2008 non approuvé ;  -  le nouveau président non désigné ;   -  la liste de son instance dirigeante n’est pas encore désignée…  

 Les conséquences furent que finalement le sport au NRZ en pâtit énormément dans son ensemble, toutes disciplines confondues, et valut déjà, à la fin de la saison passée (2007-2008), à l’équipe de football de se voir classer en bon dernier, à la totale déception et au grand désespoir de tous les « Zéraldéens » et Zéraldéennes.   L’ ASC de Zeralda, encourt  tout simplement le risque, à l’échéance du délai imparti au 31 décembre 2008, de se voir appliquée de graves sanctions aux conséquences regrettables. Comparativement, c’est comme un commerçant qui exerce illégalement sans registre d’exercer, risquant ainsi la fermeture de son commerce avec assortiment d’une amende.   

                              Etat du sport au NRZ saison 2008-2009

  On est à la septième journée du championnat  de la division 2 du groupe B de
la LRFA dans lequel évolue le NRZ (on prend le football comme la référence principale mais les conséquences ont été néfastes pour toutes les disciplines) et le budget 2008-2009 de l’ASC de ZERALDA (tributaire de la tenue de l’assemblée) n’est pas encore réceptionné ; il risque même de ne jamais l’être pour cette saison à moins que le Maire en décide autrement en incitant, enfin, autoritairement à la tenue de cette Assemblée que tout le monde appréhende finalement, mais qui est la condition nécessaire à la reprise d’une gestion correcte du sport au club du NR Zéralda. 
A ses meilleures saisons, les résultats n’en étaient pas toujours bons dans l’ensemble, mais il y avait au moins une stabilité correcte au club NR Zéralda, qui permettait aux responsables et athlètes d’y évoluer à leur aise.

 Comme ça, au  premier jour du début des compétitions en septembre, le club se retrouve en règle avec la loi ; ce qui lui permettait  d’avoir son budget à temps et en doter, par là, toutes les catégories, de minimes à seniors, de toutes les disciplines, en équipements (survêtement, souliers…) au grand plaisir des jeunes sportifs pratiquants du club NRZ qui aimaient exhiber fièrement les couleurs de leur club préféré. Par ailleurs, les différentes équipes ne se faisaient aucun souci pour leurs déplacements parce que le transport était quasi disponible et la restauration en était assurée obligatoirement pour tous.  Ce qui n’est malheureusement pas le cas pour cette saison 2008-2009 où le transport fait souvent défaut, obligeant ainsi à des déplacements aux frais des athlètes et la restauration n’en est pas assurée obligatoirement.   Un exemple, un cas parmi beaucoup d’autres:

 les minimes de la section football du NRZ, déplacés à KOUBA, le vendredi 28-11-2008, pour un match de championnat, passèrent ainsi toute une journée, de 9h à 14h, sans avoir eu droit à un casse croûte. Ils étaient vingt joueurs et quelques accompagnateurs à qui il ne suffisait que d’une dizaine de baquettes de pains, quelques bouteilles d’eau minérale et de boites de fromages… au prix total d’au plus 700 DA qui est une somme dérisoire, équivalente à la valeur d’un repas d’une personne dans un restaurant moyen…sans commentaire !  

 Pour toutes ces raisons, on constate avec désolation, amertume et regret, une grande désaffection du club NRZ durant cette saison par les supporters et les de jeunes pratiquants, dont certains étaient pourtant voués (es) à une grande carrière de champions, particulièrement les jeunes garçons et filles de la section athlétisme qui, tout le long de la saison 2007-2008 et au début de la saison en cours, s’entraînèrent sans interruption, même durant le ramadan et tout l’été sous la direction d’entraîneurs volontaires, amoureux de leur noble métier, totalement engagés dans leur rôle de formation.   Quel grand dommage !  

 Les Infrastructures sportives à ZERALDA et les possibilités… 

Stade de Zeralda
Album : Stade de Zeralda
Infrastructures sportives de Zeralda (photos 28 novembre 2008)
32 images
Voir l'album
Bref, eu égards à l’infrastructure sportive existante à ZERALDA au centre ville même – une salle omnisport, des terrains de hand-ball et volley-ball en plein air et d’un stade de football doté d’une pelouse en tartan que bien des équipes sportives de l’élite lui en envient (n’est ce pas que le grand Mouloudia du MCA, le doyen des clubs Algériens, ne possède pas un stade lui appartenant et se retrouve à chaque début de saison confronté à un problème de domiciliation?) ZERALDA aurait du être depuis longtemps un club omnisport gérant parfaitement toutes les disciplines sportives existantes san

123

vivreavec1handicap |
ELAyam-2 |
dartagnan |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | D A T A F O R U M
| Génération Citoyenne
| machinesabois